• y'a si longtemps!!!

    tellement longtemps que je ne viens plus me promener dans les allées d'éklablog, plus le temps , plus l'envie ; trop de choses a dire, et trop d'occasions pour râler , alors , je me tais.

    Mais ce soir , la nuit de velours bleu foncé, douce et chaude m'incite a l'écriture , celle qui me rend plutôt rêveuse que râleuse !les étoiles tout là haut semblent plus petites encore et plus brillantes aussi .La rivière sous mes murs chantonne doucement comme pour bercer ceux qui comme moi ne dorment pas , mon voisin , par exemple qui a illuminé sa terrasse au dessus de l'eau , et , de ma fenêtre ces lumières rendent le paysage féérique .L' herbe fraîchement coupée embaume les prairies alentours,et, sans doute quelques bêtes furtives se glissent sous ce foin frais.La campagne est sans bruit,même pas de chien jappant a l'horizon,pas d'oiseaux non plus , le rossignol aurait il trop chaud pour égayer ma nuit ?? la chouette a déserté  la colline,même les grenouilles sont muettes dans l'étang a côté.Bientôt le mois d'août et ses pluies d'étoiles filantes,alors je m'installerai sur ma terrasse jusque' a des heures indues pour profiter du spectacle, et je m'endormirai sans doute dans mon relax, me réveillant au petit matin surprise par la fraîcheur montant de la rivière.

    Je sais bien que la vie en ce moment est pleine de choses affreuses , mais tout ceci est souvent la conséquence de choix fait par nos "hommes politiques " , et , ces derniers agissent maintenant sans demander l'avis du citoyen de base ;ils se sentent tout puissants parce qu ' au pouvoir ,mais un jour peut être devront ils rendre des comptes!

    Alors ce soir j'ai plutôt envie de profiter de cette nuit d'été qui enveloppe tous les champs , les prés , les maisons ,et qui adoucit ce moment tardif;

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Juillet 2016 à 19:43

    Magnifique ta façon de parler de l'instant, celui qui n'appartient qu'au témoin.. des sensations.. des émotions que la nuit exacerbe...et Léo Ferré pour confirmer ces sentions que tu décris si bien.

    Merci.

    Bisous

    2
    Lundi 1er Août 2016 à 11:43

    Bonjour Râleuse,

    Il y avait en effet bien longtemps que je n'avais plus lu de billet en provenance de ton blog. Trop longtemps. Et là, je m'émerveille de ce que je lis : tout en finesse, très poétique, des sensations à fleur de peau, des descriptions qui en mettent plein la vue. Oui, je goûte cette lecture qui te ressemble tant. Je vois ce que tu décris et je m'en réjouis. Parce que ton article, très intime, est paisible. Et on a bien besoin de paix, surtout actuellement. Alors, merci pour ces mots doux et tendres qui nous rappellent que l'on peut respirer autrement qu'en éprouvant de la peur ou des angoisses diffuses.

    3
    Lundi 8 Août 2016 à 07:23

    Je savais bien qu'un jour ,que la raleuse ne ralerait plus.C'est beau le Berry au bord de l'eau....happy  cool Je me rappelle un certain "peut être " de râleuse.....

      • Lundi 8 Août 2016 à 09:00

        mais si , je râle encore; mais toute seule dans mon coin , car trop de choses me heurtent.trop de choses de par le monde vont mal,de par la france n'en parlons même pas!!!

        oui, un certain "peut être"!!!! mais vois tu les aléas de la vie , m'ont tellement mal menée, que je suis devenue d'une méfiance extrême.

        alors , je n'ai pas osé te téléphoner, ni même passer te voir!!!mais , je suis contente que tu refasses surface sur mon blog clown avant de me lier d'amitié , j'aime connaitre mieux les gens : ce qu'ils veulent , qu'elle est leur quête, ce qu'ils sont dans la vie;

        j'ai déjà rencontré des bloggeurs , 3 en tout , un dans le lot, un au pays basque, et un vers montauband, je suis allée chez eux , et deux sont venus chez moi , mais on savait tout ou presque de nos vies , de nos idées (y compris nos tendances politiques )de nos manières de vivre, ça a pris du temps , mais on a noué de bonnes amitiés.....même si la vie parfois nous éloigne , on est resté en contact, et on continue de se ""chamailler"".

         alors , oui, "peut être", quand j'en saurai plus sur toi, tu peux me rétorquer , oui , mais par blog on peut raconter n'importe quoi ,c'est vrai, mais la sincérité ça se ressent.

    4
    Mardi 9 Août 2016 à 06:39

    tout comme moi, qui les ai vu filer ces étoiles dans le ciel qui surplombe la mer ... entre les rires des vagues qui agitent la nuit ... et les journées sont chargées à bloc par les jeux des enfants qui s'enivrent au bonheur de la vie  ...

    Le reste me tient toujours à coeur, mais je me sens impuissante, alors ...

    entre mon jardin quand je reviens vers lui et la plage où j'ai très peu lu encore , je tente de vivre des jours paisibles ... c'est déjà ça 

    sois heureuse toi aussi et jouis de ton merveilleux environnement !

    amitié .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :