• soir mélancolique

    il fait un temps frisquet, et , je rentre vite fait d'une petite balade nocturne comme je les aime.la lune presque ronde (demain c'est la pleine lune)envoie quelques reflets dorés sur le bord des nuages ardoisés.juste un petit vent malin qui frise la rivière,et fait danser au loin quelques brindilles en folie ; mais , là bas au loin sur la prairie embrumée dansent quelques sorcières,c'est le berry !, elles y abondent les soirs de pleine lune.. ;-)))    .Est ce la bise ou leur murmure qui gémit dans la nuit ???sans doute se lamentent elles sur le sort des humains ,sans doute pleurent elles aussi sur le malheur de ce monde qui  broie les plus faibles pour gaver les nantis ?? que n'ont elles dans leur besace un de ces sortilèges qui, en  un tour de main ramènerait ici bas un peu plus d'égalité?? je les vois au bout du pré, tremblantes sous les étoiles, sans doute assises  en rond ,palabrant dans le froid,serrées dans leur capuchon noir,l'œil vif et acéré,la dent dure pour ce système libéral qui n'a d'horizon que le fric,la rentabilité,et le cours des actions !au fond , elles sont plutôt sympas mes petites sorcières berrichonnes  qui se préoccupent de ce monde de fou,elles ont aussi hurlé leur peine en ce 7 janvier,et n'ont pas compris que quelques malfaisants hypocrites viennent récupérer notre tristesse!Par contre au soir du 25 janvier , j'ai bien entendu leur farandole au son d'un sirtaki , et leur murmure d'espoir, et leur chant d'allégresse pour un peuple se libérant de quelques chaînes !........sur le chemin du retour je les abandonnais aux ténèbres glacées pour contempler muette , ce ciel changeant a toute allure ,parfois clair et d'un bleu profond pour aussitôt après se charger de filaments nuageux presque blancs.Le bief du moulin faisait entendre son chant monotone,la rivière se coulait tel un ruban entre les herbes gelées;quelques pigeons faisaient bruire mes bambous ,a la lisière du bois un chien jappait, et plus loin quelques fenêtres encore éclairées trouaient la nuit de leurs yeux rectangulaires.

    finalement je suis rentrée transis mais heureuse de cette promenade;alors un peu nostalgique , j'ai écouté Pia Colombo chanter "un soir de mai ", et devant un café fort et chaud j'ai refait en rêve un monde meilleur .soir mélancolique

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Février 2015 à 07:42

    tu racontes si bien ...

    que mes pas ont accompagné les tiens, les les ai entendu tes sorcières du Berry, je les ai vu danser, nous avions peine à ne pas les rejoindre ... mais nous ne pouvions pas rompre le charme ...

    n'empêche que nos rêves (peut-être par elles initiés) créent l'espoir de ce monde meilleur qui avec le lever du soleil pourrait paraître ...

    amitié .

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :