• sequence nostalgie....

     

     

     

    c'est la rentrée ????qu'elle rentrée?,celle des 120 000 bacheliers qui n'ont pas encore d'affectation grâce a parcousup.,celle de Macron qui nous concocte tellement de saloperies?,celle des chômeurs ,celle des enseignants avec leurs classes surchargées quoi qu'en dise leur ministre,celle aussi de tous les gens qui s'éreintent au boulot pour un salaire de misère ??

    oui, mais c'est aussi la rentrée pour le médef qui va s'en mettre plein les poches,des grands patrons qui triplent leur bénéfices, comme le nouveau pdf de l'aéroport charles de gaulle;la rentrée aussi pour ces députés sans cervelle de la république en marche, en marche vers quoi ??, en marche vers ces directives européennes qui anéantissent les états?

    enfin ,bref, c'est donc la rentrée;et alors , la conscience collective va t elle enfin se réveiller??où donc est passé ce peuple français qui donnait des leçons d'égalité ,  de fraternité et de liberté au monde entier?,où donc sont enfouies nos idées républicaines, où le peuple doit être souverain?? je ne sais plus , je ne comprends plus rien, je me perds dans des réflexions sans issue,et , de guerre lasse , souvent ,j'abdique, et préfère le perdre dans mes chemins ruraux.

    l'automne est là,je le sens a la fraîcheur des soirées, a la couleur des feuilles qui subtilement perdent leurs couleurs vives , elles pâlissent doucement avant de devenir rouge, blonde,rouille ou dorée .les pêches mûrissent doucement,les mirabelles criblent la pelouse,et , dans la cuisine flottent des odeurs de confitures et de compotes;les champignons devraient bientôt apparaître,juste il faudrait un peu de pluie;sur le mur voisin , la vigne vierge étale ses tâches de sang, et un roitelet s'amuse sur la mousse du toit.

    là haut , sur la colline , ce soir , j'aurai droit a la sérénade des chouettes qui se répondent d'un bosquet a l'autre ;les hirondelles s'assemblent déjà sur les fils électriques, bientôt elles iront vers le soleil , vers des jours meilleurs;

    des jours meilleurs , elle me font rêver ces petites bestioles de 5 grammes de plumes.

    après ces quelques lignes désabusées , je ne sais pas si je vais encore revenir ici de temps a autre,revenir pour quoi faire ? parler de cette décrépitude du monde politique qui a troqué son rôle contre les sourires de la finances;(enfin il en reste encore une petite poignée d'honnêtes, mais les pauvres ils vont s'épuiser...), parler de la masse des gens qui abdique,qui est en léthargie,qui  trop tard se réveillera, et , alors ce sera déjà la misère,et il faudra tout reconquérir,se rebattre encore pour la sécu , pour l'école , pour la santé, et voyant comment le pouvoir s 'est comporté avec les cheminots, je ne suis pas tellement optimiste....

    il vaut mieux écouter de la musique , des chansons , et bouquiner a l'ombre de mon catalpa.......


  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Septembre à 20:05

    comme je te comprends, comme "notre monde" était différent, ils sont tous à devoir gagner ce foutu fric pour pouvoir payer leurs traites, consommez disaient-ils même sans fric empruntez ... le peuple est pieds et mains liés il ne peut plus qu'obéir sans quoi ...

    alors oui, la nature (en colère elle) nous offre encore pour un temps un peu de sérénité ...

    amitié .

    2
    Vendredi 14 Septembre à 09:11

    Un texte désabusé, comme si la flamme qui te porte déclinait. C'est vrai qu'il y a de quoi perdre le sourire et désespérer de l'avenir. Ton constat, c'est celui d'une fin de civilisation, le progrès portant à croire que le toujours plus suffira à nous contenter. Un leurre que cette modernité de plus en plus agressive. Au fond, tout est en trompe l’œil et ce phénomène est une politique qui désabuse chacun. Comment en effet espérer ? Nous avons vécu des moments heureux, du moins le croyait-on, incapables de discerner dans ce mirage où se nichaient les pièges d'une société en perte de vitesse. Viendra l'heure où les yeux se décilleront. Il sera sans doute trop tard.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :