• peut être !!!

    oui, une europe , peut être , mais celle des peuples ,pas celle que l'on nous impose !!!pas celle de la misère , et puis que l'on aligne par le haut et non pas en imposant des coupes sombres dans les retraites, les services publics ...........etc...

    http://www.legrandsoir.info/arretons-le-massacre-des-droits-et-de-la-democratie-en-grece-et-en-europe.html

     

     

     

    il faut le soutenir ce peuple grec , celui qui paye ses impôts parce que retenus a la source !!!ceux qui ne payent rien sont les armateurs et les gens d'églises, alors , Alexis , c'est a ceux là qu'il faut demander des comptes;aussi aux banquiers qui ont reçus les subsides de l'europe , les grecs d'en bas , n'en ont pas vu un centime,c'est aux banques que les milliards ont été alloués ,et c'est le peuple qui devrait payer ????alors cette europe là , basta elle ne manquera a personne , mais la haute finance tremble ,un petit pays lui tient tête,et les conséquences pour cette finance là peuvent être désastreuses;mais pour ceux qui n'ont rien le désastre ne serait pas pire que leur vie actuelle , quand on n'a plus rien on ne risque pas grand chose!!!, et l'on voudrait essayer de nous affoler avec ce qu'ils appellent un grixit??? les pauvres n'ont rien a perdre , les riches ont tout a perdre , et cela ne me gêne aucunement pour eux !!!!!


  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Juin 2015 à 14:41
    durdan

    hélas,ceux qui ont du fric l'ont déjà mis à gauche....là on devrait plutôt dire à droite

    2
    Dimanche 21 Juin 2015 à 14:43

    comme tu as raison, nous voyons bien d'ailleurs comme ce peuple qui a déjà tout perdu reste calme  ... comme tu le dis si bien il n'ont plus rien à perdre !

    Le FMI dit qu'il n'exige pas qu'on retienne quoi que ce soit sur les petites pensions ... rien que sur les grosses ... mais qui touchent de grosses pensions ? ceux qui ne paient pas d'impôt  ... Quand tu sais que les 7 milliard et demi réclamés pour la fin juin ne sont que des intérêts de la dette, nous voyons bien que les banquiers allemands surtout n'ont pas envie de céder quoi que ce soit ... la France non plus d'ailleurs ni même la Belgique  .... si nos ministres des finances acceptaient juste de ne pas réclamer les intérêts de la dette, sans même annuler celle-ci, juste reporter à des temps plus cléments où l'économie grecque aurait repris du souffle ... tout pourrait s'arranger mais alors chacun des états ayant tenu compte dans la réalisation de son budget de ces rentrées de capitaux devraient recalculer l'austérité chez nous sur une autre dimension ... que nous refuserions tout pareil aux grecs .... la pagaille économique et financière dans cette Europe des riches !

    Et pourtant, c'est ce qu'il y aurait de mieux à faire !

    Il n'y a que les imbéciles pour ne pas reconnaître leurs erreurs !

    amitié .

    3
    Dimanche 21 Juin 2015 à 14:46
    durdan

    et après le nivellement au niveau de .....la Roumanie,disons, il faudra envisager à rapprocher la masse des prolétaires du niveau de vie des ouvrières indiennes....peut-être

    4
    Dimanche 21 Juin 2015 à 14:47
    5
    Dimanche 21 Juin 2015 à 16:07

    La dete est insupportable et exiger à des dates précoces le remboursement des intérêts du prêt ne fait qu'enfoncer un peu plus le pays dans les abysses de l'insurmontable. Pas étonnant que les gouvernants actuels repoussent l'échéance et s'entêtent à vouloir renégocier : les exigences actuelles des usuriers ne permettent pas à la Grèce à sortir la tête de l'eau. et ce n'est pas en serinant qu'il faut trancher dans ceci ou cela, de renvoyer les fonctionnaires (merci le chômae) qui feront que les Grecs s'en sortiront. C'est carrément un non-sens. mais els technocrates n'obéissent pas à des considérations humaines (en l'état actuel du pays de thucydide et autres compères, je devrais dire humanitaires) mais financières. C'est le serpent qui se mord la queue. La slution, la seule qui soit correcte, c'est l'abandon de la dette, ou alors prêter à tzux zéro et étaler la dette sur le long terme. Que choisiront les décideurs de Bruxelles ? Ils veulent peut-être saborder une Europe en mal de devenir....

    6
    Mercredi 24 Juin 2015 à 17:46
    jeanclaudethibault

    Il n'y a qu'une seule véritable cause à cet acharnement FMIste, c'est leur trouille de la contagion ! Syriza s'en sort et dans la foulée Podémos et puis le "Shin Fein" (l'opposition irlandaise, quoi !) et puis... et puis... pour une fois, l'opinion publique semble avoir compris : elle devient favorable à la cause grecque. Le côté vautour de la Lagarde est trop visible.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :