• tellement longtemps que je ne viens plus me promener dans les allées d'éklablog, plus le temps , plus l'envie ; trop de choses a dire, et trop d'occasions pour râler , alors , je me tais.

    Mais ce soir , la nuit de velours bleu foncé, douce et chaude m'incite a l'écriture , celle qui me rend plutôt rêveuse que râleuse !les étoiles tout là haut semblent plus petites encore et plus brillantes aussi .La rivière sous mes murs chantonne doucement comme pour bercer ceux qui comme moi ne dorment pas , mon voisin , par exemple qui a illuminé sa terrasse au dessus de l'eau , et , de ma fenêtre ces lumières rendent le paysage féérique .L' herbe fraîchement coupée embaume les prairies alentours,et, sans doute quelques bêtes furtives se glissent sous ce foin frais.La campagne est sans bruit,même pas de chien jappant a l'horizon,pas d'oiseaux non plus , le rossignol aurait il trop chaud pour égayer ma nuit ?? la chouette a déserté  la colline,même les grenouilles sont muettes dans l'étang a côté.Bientôt le mois d'août et ses pluies d'étoiles filantes,alors je m'installerai sur ma terrasse jusque' a des heures indues pour profiter du spectacle, et je m'endormirai sans doute dans mon relax, me réveillant au petit matin surprise par la fraîcheur montant de la rivière.

    Je sais bien que la vie en ce moment est pleine de choses affreuses , mais tout ceci est souvent la conséquence de choix fait par nos "hommes politiques " , et , ces derniers agissent maintenant sans demander l'avis du citoyen de base ;ils se sentent tout puissants parce qu ' au pouvoir ,mais un jour peut être devront ils rendre des comptes!

    Alors ce soir j'ai plutôt envie de profiter de cette nuit d'été qui enveloppe tous les champs , les prés , les maisons ,et qui adoucit ce moment tardif;

     


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires